Sisyphe

Rédigé par Aurélien Aucun commentaire
Classé dans : Lego Mots clés : Technic, Cinétique

Encore une construction de JK BrickWorks! Cette fois-ci il s'agit d'une sculpture représentant une personnage de la mythologie grecque, j'ai nommé Sisyphe poussant sa boule toujours et encore.

Un peu d'histoire

Avant de commencer je vais te faire un petit topo de l'histoire. Sisyphe est le fils d'Éole et d'Énarété. Il est également le fondateur de Corinthe, une des cités grecque les plus importante de la Grèce antique.

Sisyphe est surtout connu pour son châtiment, consistant à pousser une pierre au sommet d'une montagne, d'où elle finit toujours par retomber.

Il y a divers interprétations de son châtiment dont je ne vais pas parler ici car ce n'est pas le but de cet article. En revanche je te laisse le soin d'aller consulter la page wikipédia si ça t’intéresse.

La construction

La construction fait environ 1200 pièces dont beaucoup de pièces grise pour le socle. Socle, qui est extrêmement bien travaillé avec beaucoup de détails rappelant les différents dieux grecques. Le socle bien qu'il semble gros à première vu, cache tout le mécanisme au millimètre près. Il est parfois difficile de placer les derniers éléments pour finir la construction du mécanisme. Il en sera de même pour allumer ou éteindre le boîtier à pile, il faut que Sisyphe soit dans une certaine position pour accéder au bouton.

La construction de la boule est désormais rodée puisque le concepteur utilise la même technique pour l'ensemble de ses constructions. C'est en fait un cube sur lequel vient se fixer les 6 faces.

Le personnage est articulé de partout pour bien reproduire les mouvements du corps humain. Beaucoup de détails sont présents sur le corps avec la forme des muscles, des jambes et la forme de son visage. Il faut bien faire attention à ne pas se tromper dans l'assemblage des sous-élements sinon ça ne fonctionnera pas.

Et le dernier point sur lequel il faut faire attention est la synchronisation du personnage avec celle de la boule pour obtenir un mouvement réaliste. Pour cela le concepteur à eu la bonne idée de mettre un engrenage débrayable permettant de parfaitement synchroniser les mouvements.

Il existe deux versions de ce modèle. Le premier est une version sans moteur: il faut alors actionner Sisyphe avec une petite manivelle. Le second est la version motorisée (c'est celle que je présente ici). A noter que la version motorisée permet aussi d'animer la sculpture avec une petite manivelle en débrayant un engrenage.

Voici un petit gif de mon Sisyphe pour que tu puisses te rendre compte du mouvement très réaliste de cette contructions.

Bonne construction !

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot srcexs ?

Fil RSS des commentaires de cet article